• Une issue au conflit israélo-palestinien ?

    Bonjour,
    Premier article de cette année 2009, et premier triste évènement.

    Après une montée de violence qui a vu le bombardement de la ville de Gaza, Israël a pour la première fois envisagé une fin proche de son offensive dans la bande de Gaza. En seize jours d'attaques, le conflit a déjà fait près de 900 morts, sans pour autant mettre fin aux tirs de roquettes palestiniennes.

    Les ministres des Affaires étrangères occidentaux et arabes sont parvenus, à un accord sur les termes d'une résolution pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Les Etats-Unis étaient hostiles jusqu'alors à l'adoption d'une résolution contraignante, pour ne pas gêner Israël. Le texte devrait inclure un appel à un retrait immédiat des forces israéliennes de Gaza, un arrêt des hostilités dirigées contre les civils et l'ouverture de points de passage vers Gaza.


    Le Premier ministre israélien Ehud Olmert - qui avait ordonné vendredi la poursuite des opérations militaires à Gaza malgré une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un cessez-le-feu immédiat -, a ainsi annoncé en débu d'après-midi que l'offensive «se rapprochait de ses objectifs» 

    Ce matin l'armée israélienne a néanmoins continué ses opérations sur le territoire palestinien pendant plusieurs heures, notamment dans Gaza-ville, provoquant la fuite de dizaines de familles. La veille, les avions de Tsahal avaient  largué des milliers de tracts sur Gaza, avertissant la population d'une prochaine «intensification des opérations contre les tunnels, les dépôts d'armes, et les terroristes dans toute la bande de Gaza».

    Plus de 885 morts en 16 jours

    Selon un dernier bilan du chef des services d'urgence palestiniens Mouawiya Hassanein, au moins 885 Palestiniens ont été tués, dont 275 enfants et 98 femmes et des dizaines d'autres civils, et plus de 3.490 blessés depuis le début de l'offensive le 27 décembre. Côté israélien, trois civils et 10 soldats ont été tués, selon l'armée. 

    L'offensive diplomatique se poursuit

    Sur le front humanitaire, l'Agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa) a tout de même profité du suspenson des attaques dans la matinée pour reprendre la distribution d'aide humanitaire, disant avoir reçu de la part d'Israël «des assurances crédibles que la sécurité des personnels de l'ONU» serait «pleinement respectée».

     

    Un million de personnes vivent sans électricité dans ce territoire pauvre et surpeuplé, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l'ONU.

    une issue à ce conflit ?

    De son côté, le vice-ministre israélien de la Défense, Matan Vilnaï, a également estimé que la fin de l'offensive israélienne dans la bande de Gaza était proche. «La décision du Conseil de sécurité (Ndlr, appelant à un cessez-le-feu) ne nous donne plus tellement de marge de manoeuvre. Par conséquent, je suppose que nous sommes proches de l'arrêt des actions terrestres et de l'ensemble des opérations d'une manière générale», a-t-il déclaré à la mi-journée, à la radio publique. L'offensive «nous a permis d'atteindre des objectifs dont personne n'aurait pu rêver il y a quinze jours. Concernant les coups portés au Hamas, ils n'en ont pas encore conscience. Ils comprendront quand ils sortiront de leur cachette. La décision du Conseil de sécurité ne nous a pas lié les mains», a-t-il ajouté.

    Mon avis : Après mon message de voeux, où j'espérais que 2009 ne soit pas le théâtre de guerre, et bien je me devais de faire ce triste article.
    On retiendra déjà, que seul un chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy s'est rendu au Proche Orient jusqu'à ce jour, on retiendra aussi que Barack Obama n'a pas pris la parole sur ce conflit, alors que son mandat commence dans 9 jours, Etrange ?
    Concernant ce conflit, le Hamas lance des roquettes sur Israël depuis pas mal de temps, pourquoi ? En tout les cas cela ne donne pas pour autant le droit à Israël de tuer des centaines d'innocents Palestiniens,  L'ONU a voté le 9 janvier un cesser le feu, qui pour le moment n'a toujours pas eu lieu, Il faut aussi dire que si les Etats - Unis avaient voté ce cesser le feu, je pense que la fin de ce conflit aurait été plus proche, mais alors pourquoi n'ont ils pas voté favorablement ?
    Une chose est sûre, ce conflit doit cesser avant qu'il prenne de trop grandes proportions. Depuis 60 ans, il y aura eu trop de morts dans cette région du monde.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :